Logo Nouveau Mouvement

Programme de Protection de l’Enfance

Revoir le Droit de la Famille

1. Mise en place d’une dérogation des zones de vacances scolaires :

Le Nouveau Mouvement propose de permettre aux parents et enfants ne résidant pas dans la même zone scolaire de bénéficier systématiquement d’au moins une semaine de vacances commune hors période estivale en mettant en place une dérogation spéciale.

Nos arguments :

✓ Faciliter le maintien des liens familiaux malgré les contraintes géographiques.
✓ Offrir aux enfants la possibilité de bénéficier d’une présence parentale accrue, essentielle à leur équilibre émotionnel.
✓ Réduire le stress familial lié à l’organisation des vacances, favorisant ainsi un environnement familial plus serein.
✓ Permettre aux parents séparés ou divorcés de mieux organiser la garde alternée et de passer du temps de qualité avec leurs enfants.

2. Interdiction de changement de sexe pour les mineurs :

Le Nouveau Mouvement propose d’interdire les procédures médicales de changement de sexe pour les mineurs.

Nos arguments :

✓ La maturité nécessaire pour prendre des décisions irréversibles concernant son corps n’est souvent pas acquise avant l’âge adulte.
✓ Les études montrent que la dysphorie de genre peut évoluer avec le temps, et des décisions précipitées peuvent entraîner des regrets. 

✓ Les traitements médicaux et chirurgicaux impliquent des risques de santé importants, mieux gérés par des adultes pleinement informés.
✓ Encourage le soutien psychologique et l’accompagnement des jeunes en questionnement sur leur identité de genre, plutôt que des solutions médicales immédiates.

3. Interdiction de la théorie du genre pour les mineurs :

Le Nouveau Mouvement propose l’exclusion de l’enseignement de la théorie du genre dans les collèges et lycées.

Nos arguments :

✓ Préserver l’enseignement scolaire de débats idéologiques, laissant ces discussions aux cercles privés et à l’âge adulte.
✓ Permettre aux parents de décider des enseignements idéologiques ou philosophiques auxquels leurs enfants sont exposés.
✓ Réduire la confusion chez les jeunes en pleine construction identitaire et émotionnelle.
✓ Favoriser un enseignement centré sur des connaissances établies et des compétences fondamentales.

4. Retrait de la responsabilité parentale aux parents démissionnaires :

Le Nouveau Mouvement propose le retrait de la responsabilité parentale pour les parents ne remplissant pas leurs devoirs fondamentaux.

Nos arguments :

✓ Garantir la sécurité et le bien-être des enfants en cas de négligence grave ou d’abandon parental.
✓ Faciliter l’intervention des services sociaux pour placer les enfants dans des environnements plus sûrs et plus stables.
✓ Encourager les parents à prendre leurs responsabilités et à s’engager activement dans l’éducation de leurs enfants.
✓ Offrir aux enfants une chance d’évoluer dans un cadre familial protecteur et bienveillant.

5. Boîtes aux lettres pour exprimer son mal-être dans les collèges et lycées :

Le Nouveau Mouvement souhaite la mise en place obligatoire de boîtes aux lettres permettant aux élèves de signaler discrètement des situations de mal-être.

Nos arguments :

✓ Offrir une voie discrète et accessible pour les élèves en difficulté de s’exprimer sans crainte de représailles.

✓ Permettre une détection précoce des situations de harcèlement, de violence ou de mal- être psychologique.

✓ Renforcer la confiance des élèves dans le système scolaire en montrant que leur bien-être est pris au sérieux.

✓ Encourager une culture de l’écoute et de la prévention au sein des établissements scolaires.

6. Mise en place de psychologues dès la primaire :

Le Nouveau Mouvement propose la mise en place de psychologues scolaires dès l’école primaire.

Nos arguments :

✓ Les psychologues peuvent identifier et intervenir rapidement en cas de troubles émotionnels ou comportementaux.
✓ Offrir un soutien continu aux élèves, contribuant à leur bien-être mental et à leur réussite scolaire.
✓ Aider à créer un environnement scolaire plus inclusif et compréhensif.
✓ Soutenir également les enseignants en leur fournissant des outils et des stratégies pour gérer les situations difficiles.

7. Généralisation des caméras de vidéo-surveillance et des détecteurs de métaux :

Le Nouveau Mouvement propose la généralisation des caméras de surveillance et des détecteurs de métaux à l’entrée des établissements scolaires.

Nos arguments :

✓ Dissuader les comportements violents et les intrusions non autorisées.
✓ Permettre une réaction rapide et efficace en cas d’incident.
✓ Augmenter le sentiment de sécurité parmi les élèves, le personnel et les parents.
✓ Faciliter la collecte de preuves en cas de violence ou de délit, aidant ainsi les autorités à prendre les mesures appropriées.

8. Généralisation des agents de sécurité dans les établissements scolaires :

Le Nouveau Mouvement propose la mise en place d’agents de sécurité dans les écoles, collèges et lycées.

Nos arguments :

✓ Les agents de sécurité peuvent intervenir immédiatement en cas de conflit ou de violence.
✓ Leur présence dissuade les comportements agressifs et crée un environnement plus sûr.
✓ Contribue à un climat scolaire apaisé, permettant aux élèves de se concentrer sur leurs études.
✓ Renforce la collaboration entre les établissements scolaires et les forces de l’ordre locales.

9. Mixité des classes sociales :

Le Nouveau Mouvement propose de favoriser la mixité sociale dans les établissements.

Nos arguments :

✓ Réduire les inégalités en offrant à tous les élèves les mêmes opportunités éducatives.
✓ Encourager la tolérance et la compréhension mutuelle entre enfants de milieux différents.

✓ Créer une dynamique de classe enrichissante, avec des perspectives variées et des interactions sociales diversifiées.

✓ Préparer les élèves à évoluer dans une société pluraliste et inclusive.

10. Lutte contre les réseaux pédocriminels :

Le Nouveau Mouvement souhaite intensifier la lutte contre les réseaux pédocriminels au niveau national et développer une cellule internationale en collaboration avec les pays de l’UE et d’autres pays.

Nos arguments :

✓ Protéger les enfants contre les abus sexuels et l’exploitation est une priorité fondamentale.
✓ La coopération internationale permet de démanteler les réseaux transnationaux plus efficacement.
✓ Renforcer les ressources et les compétences des forces de l’ordre pour traquer et arrêter les criminels.
✓ Sensibiliser le public et les parents aux dangers et aux signes de la pédocriminalité, pour une prévention plus efficace.